Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Fil d'Argent (Rebecca G.)

Maman ou Ecrivaine?

13 Avril 2015 , Rédigé par Reb Publié dans #Etats d'âme

To be or not to be...

Je me pose souvent la question: puis-je me considérer comme une "écrivaine" avant d'avoir été éditée, au moins une fois?

Quand les gens me demandent quelle est ma profession, suis-je censée répondre "écrivaine" ou bien "femme au foyer" ??

Si, dans un élan de passion incontrôlée, je réponds de la première façon, immanquablement, je m'entends demander: "Ah, ouais? Et t'as écrit quoi?". Et là, je suis dans une sacrée galère... D'abord, parce que mon roman n'est pas encore sorti (et même si la personne est intéressée à le lire, elle ne le trouvera nulle part), et que, par conséquent, j'ai l'air de me la jouer "nouvelle JK Rowling" alors que je ne suis qu'une illustre inconnue (Oh l'autre, pour qui elle se prend celle-là ....!).

Bref, je n'ai guère d'autre choix que de répondre, la boule au ventre : "Ben, je suis mère au foyer..." et de supporter le regard forcément condescendant de mon interlocuteur. Tout juste si je n'entends pas lui sortir des oreilles ce qu'il pense tellement fort - "Oh, la pauvre chérie!", dans le meilleur des cas, "Il faut de tout pour faire un monde", dans le pire.

Alors, je vous le demande, peut-on vraiment se croire écrivain quand on n'a jamais été publié?

Et combien même on vient de passer 3 ans de sa vie à pondre une histoire qui tient vraiment la route, quand on a passé des mois à se documenter sur les sujets abordés, des mois à rédiger des scènes qui nous dévoraient la cervelle à force de nous hanter, des mois à élaborer une trame, des personnages, des dialogues, des mois à aller fouiller au plus profond du plus profond de notre conscience et de nos tripes... Quand notre seul vrai plaisir sur terre (à part couver la Reb's tribu - ) c'est d'ECRIRE ou de lire...

Quand, non contentes d'être déjà couchées sur le papier, les anciennes idées reviennent nous harceler avec une régularité à la fois délicieuse et effrayante, tandis que de nouvelles (aux reflets chatoyants, comme remplies de mille promesses) nous tombent encore dessus - toujours aux moments les moins opportuns, évidemment...

Et combien même on jongle chaque jour avec les mots, les phrases, pour traduire une pensée abstraite, un sentiment profond, pour évoquer un paysage, une ambiance, un visage, pour recréer une scène bien réelle dans notre esprit, afin qu'elle le soit également pour autrui.

Certes, j'écris. Mais puis-je définir cette activité comme ma profession si je ne suis pas rémunérée pour cela et si personne n'en a connaissance?

Pourrais-je me définir davantage comme "auteur"?

Certes, je suis l'"auteur" de ce que j'ai écrit. Ca au moins, personne ne pourra me le contester. Mais si je réponds cela quand on me demande ma profession, je ne crois pas que ça va le faire... (on revient à l'image de l'illustre inconnue qui se voit déjà auteur d'un best-seller).

Peut-être qu'un petit tour du côté du dictionnaire va nous aider à élucider le mystère... Alors allons-y! Voyons voir ce qu'en pense notre ami Larousse.

ECRIVAIN: Personne qui compose des ouvrages littéraires.

Ouf, me voilà rassurée...

AUTEUR: * Créateur d'une œuvre didactique, littéraire, artistique, etc. * Personne qui fait profession d'écrire, homme ou femme de lettres ; écrivain.

Aïe, je ne suis pas plus avancée!

On tourne en rond... Oui, je compose des ouvrages, mais est-ce ma profession? Peut-être LE FIL D'ARGENT est-il simplement un "ouvrage littéraire" non (encore) édité et non (encore) vendu, ou bien une simple prose personnelle, tapée sur un simple ordinateur , dans une simple famille, et rédigée par une simple mère au foyer qui avait juste besoin de donner vie à des personnages un peu trop encombrants...

Le seul souci dans tout ça, c'est que je ne sais toujours pas quoi répondre aux personnes qui désirent connaître ma condition professionnelle, et que la prose que j'ai écrite l'a été, avant tout, pour être LUE!

Parce qu'un message sans destinataire n'est que parole en l'air.

Et que sincèrement... parler (ou plutôt écrire) pour ne rien dire, je n'ai pas que ça à faire, moi!!! (non mais sans blague!!)

Bonne journée (ou nuit) à tous.

Bizzz'

Reb.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Miss Paumée 10/06/2015 00:09

Moi je dirais "Artiste".
C'est un art de jongler avec les mots
C'est un art de jongler avec ses mômes
C'est un art de transmettre une émotion
C'est un art de faire naître une larme ou un sourire
C'est un art de savoir se faire entendre ou se faire lire
Et c'est tout un art d'être soi avec un si joli talent.
En tout cas, moi je veux lire ce fameux premier roman!!!!

Rebecca G. 10/06/2015 07:04

Ahhh, t'es trop gentille!!!! :) Oui, pas facile de tout allier. J'aime ton petit texte, toi aussi tu écris bien...;)
Si tu veux avoir un meilleur aperçu de mon roman, vas dans la rubrique "Le Fil d'Argent" (c'est le titre du livre) et tu trouveras quelques explications sur le genre, un résumé de l'intrigue et surtout surtout, il y a les extraits (3 pour le moment)...!!! Tu pourras me dire ce que tu en penses, c'est important pour moi d'avoir l'avis des lecteurs... Je te remercie de ta visite! Bonne journée!!! :)***ps: "artiste", oui, ça me va! ;D

mamazerty 20/05/2015 10:54

et "créatrice" çà ne te va pas?et si on te demande avec un air goguenard"créatrice de quoi?" , tu n'as qu'à dire "créatrice d e rêves", et toc!non mais!!!!!

Rebecca G. 20/05/2015 11:05

(grand sourire) En voilà une bonne idée!! Créatrice de rêve, c'est bien trouvé, et ça me va à merveilles!!
Merci pour ton soutien: maintenant, je saurai quoi répondre!!!
(Non mais..!!)
Bises

Quichottine 07/05/2015 00:48

Je ne sais pas...
Je sais seulement que ce n'est pas si facile de prendre le temps d'écrire lorsqu'on a une tribu qui nous occupe à 100 %.

Je te souhaite de réussir, Rébecca.

Rebecca G. 07/05/2015 10:26

Exact. C'est pour cette raison que je n'ai plus écrit pendant 20 ans...!! Lorsque les enfants sont petits, c'est non-stop, 24h/24.
Mais après 20 années de bons et loyaux services, une maman a parfois besoin de se consacrer aussi à autre chose... Comme je l'ai dit, au bout d'un moment, chacun fait sa vie... En vérité, je pense que même avant cela, une maman doit savoir se préserver du temps pour elle, pour faire des choses qu'elle aime (cela peut être du sport, ou de la lecture...). C'est important pour l'équilibre de toute la famille. Une maman épanouie, c'est le secret d'une éducation (assez) réussie! :)

christian 01/05/2015 19:14

Bonjour ma chère nièce,
A la lecture très plaisante des articles de ce blog et au plaisir évident que le lecteur en retire nul doute pour moi !
Ecrivaine tu es devenue et par extension un auteur installé dans ses convictions et ses rêves aboutis.
L'histoire est en marche, à l'aube de celle-ci et derrière la ligne d'horizon se distingue déjà la clarté de la réussite.
Et pourquoi pas un "Fil d'Argent" ?
Bises

Rebecca G. 05/05/2015 15:06

Cher tonton! Quelle surprise et quel plaisir!!! :)
Si je ne réponds que maintenant, c'est simplement parce que je n'ai reçu aucun avertissement de commentaire (Grrr...)! D'habitude, je suis informée dès que quelqu'un écrit un message et je m'efforce d'y répondre aussitôt!
J'ai dû zaper quelques commentaires, il faudra que je suis plus attentive aux anciens articles dorénavant.
Je suis très touchée par tes propos. Pour ce qui est des convictions, c'est certain... ;) Quant aux rêves, il ne manque plus que celui de voir mon livre dans les librairies (:))!!! Ecrivaine, ce n'est peut-être pas à moi de le dire, mais plutôt aux lecteurs...
Tes vœux de réussite me vont droit au cœur!
Si mes articles te plaisent, abonne-toi (en bas, à droite de la page d'accueil), tu recevras un mail à chaque nouvel article publié. J'aimerais avoir plus de commentaires de ta part...!!
Très Affectueusement,
Reb.

Hayoun 30/04/2015 15:19

Bonjour à tous!
Je viens de découvrir ce blog!je trouve que c'est une super initiative.Beaucoup de personnes doivent être dans cette situation..Attendre d'être édité ,après avoir éprouvé son cœur , son cerveau et ses tripes pour pouvoir créer du néant. Donner vie à une histoire c'est à la fois une passion et un dur labeur.C'est laisser exprimer son imagination qui vient du plus profond de l' intériorité si complexe..J'ai eu l'honneur et la chance de lire en avant-première le livre "le fil d'argent".(Je garde au secret la trame de l'histoire mais je suis sûre que vous le lirez très bientôt et mieux encore chacun dans sa langue!).C'est une écriture simple,fluide et tellement précise.On sent une vraie recherche historique ainsi que scientifique pour pouvoir comprendre véritablement les événements que vivent les différents personnages de l'histoire.
Ce livre m'a transporté dans un autre univers.Aussi,de nombreuses valeurs et morales ressortent de ce livre. Reb c'est parce que vous êtes une femme et mère épanouie que vous avez pu donner tant de dimension humaine à ce livre.Je croise les doigts et j'espère que vous mériterez sa publication..

Rebecca G. 30/04/2015 15:44

'Han, je t'ai reconnue...!! :)
Bon, il faut dire que vous n'êtes pas non plus des milliers (en tout cas pas encore..! ;) ) à avoir lu mon livre...!
Je te remercie pour ce beau et gentil commentaire, cela me fait immensément plaisir! C'est la première fois que quelqu'un fait de la pub pour mon livre !!:)
Je sais que tu fais partie de mes premières fans, et j'en suis très honorée, car tu es une fille vraiment extraordinaire!!!
As-tu eu le temps de lire les autres articles du blog?
Tu peux y laisser tous les commentaires que tu veux... ! ;)
Je t'embrasse bien fort, ma petite 'Han et je te souhaite moi aussi de réussir dans tout ce que tu entreprendras.
Reb.
ps: moi aussi, je suis une de tes grandes fans!! :)

Dominique ROLLAND 15/04/2015 18:33

Désirer, mettre au monde, élever 7 enfants et le faire bien est déjà un véritable roman. Un bon point à Reb. Ensuite cela n'empêche en rien de rêver. Vouloir extérioriser ce qui sommeille, s'éveille et bouillonne en soi, le concrétiser par un 1er livre: second bon point. Une femme possède beaucoup de corde à son arc, la parution du Fil d'Argent serait la preuve qu'être auteur et maman d'une grande famille est compatible, méritoire mais possible! C'est évident, Reb depuis très jeune est prédisposée à délivrer ce qu'elle ressent, ce qu'elle vit au fond d'elle intensément, alors, je l'encourage à écrire, écrire et encore écrire, les mots salvateurs.

Rebecca G. 15/04/2015 23:18

Merci, Dominique, pour ce joli et très gentil message. Je suis honorée des bons points que vous m'accordez; il est vrai que jongler avec les exigences d'une famille nombreuse et celles de la passion créatrice n'est pas toujours aisé... J'en parlerai certainement dans un prochain article, car ça en vaut le détour! Vos encouragements me font du bien, c'est un baume au cœur... Merci à vous, merci, merci, merciiiii !
Reb