Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Fil d'Argent (Rebecca G.)

Nième correction du manuscrit (suite)... Solution radicale!

19 Avril 2015 , Rédigé par Reb Publié dans #Le Fil d'Argent (et le parcours du combattant)

Nième correction du manuscrit (suite)... Solution radicale!

Il faut parfois employer les grands moyens!

Lorsque j'ai créé ce blog, j'ai sélectionné certains autres bloggeurs à suivre, parmi la liste des inscrits. Je suis allée ensuite visiter quelques uns d'entre eux.

C'est comme ça que je suis tombée sur le blog de Millka, http://livre-lecture.over-blog.com/ qui nous présente, de façon très agréable, ses lectures et ses critiques. Mon attention a été retenue par l'article qu'elle a consacré au livre de John Green, Nos Etoiles Contraires. Ayant suivi une formation cinématographique, je suis toujours intéressée à lire des œuvres originales qui ont été adaptées au cinéma.

Autant vous le dire tout de suite, je n'ai PAS VU le film. Mais cela importe peu. C'est même un avantage certain!

A mon avis (j'entends déjà les cinéphiles me huer haut et fort...., mais j'assume), les images fixent l'imaginaire, elles figent les sentiments et la pensée. Moi, je préfère découvrir un livre comme une terre encore vierge, explorer ses paysages sans en avoir auparavant aperçu ne serait-ce qu'un seul cliché: ainsi, le plaisir est double. La lecture appelle à la réflexion, les images vous laissent passif.

Bref, je me suis procuré le livre et j’ai commencé à lire les premières pages.

Et là, ô miracle, je suis tout de suite tombée sous le charme, je suis aussitôt “rentrée” dans le décor et j’ai immédiatement eu envie de lire la suite, encore et encore…

Le paysage, cette fois était de toute beauté et promettait d'être sublime dans les lueurs du soir, aussi ai-je eu l'envie de rester pour admirer le coucher de soleil, en espérant ne pas être déçue (je vous dirai ça quand je l'aurai fini).

Je ne peux (malheureusement?) pas lire un livre sans l'analyser... Et je suis toujours fascinée quand un auteur parvient à capter l’attention dès la première page. C'est quelque chose d'extrêmement difficile.

Depuis quelques jours, j’en bavais avec la réécriture de mon premier chapitre qui me donnait l'impression de traîner en longueur. Peut-être est-il plus facile d’écrire à la 1ère personne (comme dans Nos âmes contraires) pour entrer dans le vif d'un sujet, plutôt qu’à la 3eme (comme j'ai choisi de le faire pour Le Fil d'Argent) .

Quoi qu'il en soit, certains auteurs y arrivent bien! Pourquoi pas moi???

Nième correction du manuscrit (suite)... Solution radicale!

Mince, il FALLAIT que je trouve le TRUC qui rendrait les premières pages “fascinantes”…

Ce premier chapitre me rendait dingue! Je croyais ne jamais pouvoir en venir à bout.

Et puis tout à coup, BING!, ça a été le grand flash, l'illumination soudaine!

Comment n'y avais-je pas pensé plus tôt???? La solution était tellement simple...

Nième correction du manuscrit (suite)... Solution radicale!

Et voilà! J'ai résolu le problème du premier chapitre en... supprimant le premier chapitre!!

N'ayons pas peur des solutions radicales, bon sang!

Mon deuxième chapitre étant devenu le premier, tout est apparu beaucoup plus fluide, plus limpide. Clair, net et précis, sans chichi, ni tralala... On va droit au but. BINGO!

Je suis aux anges et je suis remplie d’optimisme pour la suite.

Nième correction du manuscrit (suite)... Solution radicale!

Je suis prête à suivre le conseils de mon mentor (alias Stephen King, voir ici: http://lefildargent.over-blog.com/quand-stephen-king-nous-parle-de-l-ecriture.html ) et de faire preuve “de persévérance et de courage”, de m’acharner, de tenir bon, d'aller jusqu’au bout…

Et j'ai encore l'espoir que cela portera ses fruits…

Reb.

Oui, je sais... Mais il ne faut pas se fier aux couvertures peu ragoûtantes...

Oui, je sais... Mais il ne faut pas se fier aux couvertures peu ragoûtantes...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine 07/05/2015 00:58

C'est vrai qu'il ne faut pas hésiter à couper... et là, c'est vraiment difficile.

Rebecca G. 07/05/2015 10:47

J'ai trouvé le secret pour le faire!!! (En fait, c'est un conseil de Stephen K, d'où l'intérêt de lire son livre!!!). Je te file le tuyau: ranger ton manuscrit dans un tiroir et l'oublier pendant quelques temps (des semaines, voire des mois...). Faire autre chose, bosser sur un autre projet, pour te libérer la tête... Et ensuite, tu le ressors, et tu le relis depuis le début, armée d'un stylo rouge... Et là, oh, la la, mes aïeux!, tu te rends compte que ça ne va pas du tout, tout ça!!! Allez, pas de pitié, on raye, on raye, on déplace, on améliore!!!
Voilà, c'est pas si compliqué!
Le truc, c'est de parvenir à avoir un regard EXTERIEUR. Et après, wouawww qu'est-ce qu'on se sent bien!
Bonne chance!