Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Fil d'Argent (Rebecca G.)

Talent d'écrivain

10 Mai 2015 , Rédigé par Rebecca G. Publié dans #Le Fil d'Argent (et le parcours du combattant)

Talent d'écrivain

Au détours d'un courrier échangé, mère-grand Eglantine m'a affirmé que le véritable talent d'un écrivain réside dans, je cite," le fait de « construire » la trame d’un livre".

Créer, en somme, une histoire de A à Z, composer une intrigue qui se tienne, etc. etc.

Et, toujours selon elle, savoir "juste" bien écrire, savoir utiliser les mots pour de petites histoires ou de petits poèmes, ce n'est pas vraiment faire don d'écrivain...

Sur le coup, je n'ai rien trouvé à répondre, mais j'y ai réfléchi depuis. Et je ne suis pas d'accord. Mais alors, pas d'accord du tout!!

(C'est son petit-fils qui va être content!!)

Talent d'écrivain

Pour répondre, donc, aux arguments de mère-grand, je citerai avant tout mon écrivain préféré (qui, lui - soit dit en passant - est bourré de talent):

Montez l'intrigue de A à Z, c'est se priver de tout l'amusement. Ecrire un livre, c'est comme trouver un fil de couleur vive dans l'herbe et de le suivre pour voir où il peut bien conduire. Parfois, le fil se rompt et te laisse les mains vides. Mais parfois - si tu es chanceux, si tu as du courage, si tu persévères - il te conduit à un trésor. Et le trésor n'est jamais l'argent que tu touches pour le livre; le trésor EST le livre.

STEPHEN KING - Lisey's Story (Histoire de Lisey)

J'ai tapé, imprimé et accroché cette citation au-dessus de mon bureau, tellement elle m'inspire. Elle est tellement authentique!

C'est exactement ce que je ressens.

Une idée, à la base, c'est comme ce fil de couleur vive trouvé "par hasard"... Les idées nous tombent dessus souvent sans crier gare. C'est une inspiration soudaine, inexplicable. On voit une image, un paysage, on lit un texte, et hop! quelque chose s'enflamme, s'illumine, on sent un courant nous traverser le corps et nous réchauffer l'âme.

Puis, on ressent le besoin de partager, de transmettre parce que la lumière est si vive qu'on a l'impression de s'y brûler si on la garde juste pour soi...

Le sujet est là, sans qu'on l'ait vraiment cherché.

Talent d'écrivain

Si l'on s'accroche à cette idée de base, si l'on prend le temps d'y penser, alors c'est comme le fil que l'on suit pour voir où il va mener...

Une réflexion en amène une autre, puis les idées se mettent à pleuvoir, on en découvre chaque jour un peu plus: des idées nouvelles arrivent, sans qu'on y soit forcément préparé et certainement sans que l'on y consacre un effort particulier.

Personnellement, cela peut me prendre aux moments les moins opportuns: au supermarché, entre les rayons, pendant le repassage, devant mon café du matin, en faisant la vaisselle, assise sur le banc du parc devant le bac à sable.

Certainement pas devant mon écran d'ordi, devant une page encore blanche...

En bref, la trame se dessine d'elle-même, au gré de ses humeurs, selon sa fantaisie. Pour l'avoir vécu, je peux affirmer que l'inspiration nous est octroyée; c'est quelque chose que l'on RECOIT, pas que l'on crée.

Idem pour les personnages: ils prennent vie tout seuls. Souvent, ils se mettent à parler lorsque l'on voudrait dormir... Parfois, ils deviennent même fort encombrants: ils nous bassinent les oreilles jusqu'à ce qu'on se résigne à aller coucher sur le papier leurs propos, sous la dictée.

C'est la seule façon de les faire taire, et de retrouver un peu de tranquillité.

Talent d'écrivain

Alors, non. Pour moi, le vrai talent ne réside pas dans la trame.

Le vrai talent, c'est de savoir la mettre en forme.

C'est de trouver les mots JUSTES qui traduiront les idées que l'On nous a soumises.

Les mots qui sauront toucher, qui sauront vibrer, résonner et faire raisonner.

Comme en peinture, le talent n'est pas le sujet en soi, mais les couleurs et les formes, leur agencement qui donnera l'harmonie.

Pour nous, les mots qui donneront le ton. Dans un roman, ou bien un texte de quelques lignes, ou encore un poème, peu importe.

Pour moi, l'imagination est un DON divin. Et qui dit "don", dit cadeau reçu. Il n'y a là aucun talent particulier.

Pourrait-on affirmer, dans le cas contraire, que ceux qui écrivent des biographies ont moins de "talent"??

Est-ce que quelqu'un comme Elie Wiesel, n'en a pas?

Ce ne serait évidemment pas raisonnable!

Des auteurs comme John Steinbeck, John Irving ou John Green (Tiens, le prénom "John" serait-il porteur d'un talent particulier pour l'écriture....?:)), sont des "monstres" de la Littérature.

Eux, ont du TALENT!

Leurs mots sont pourvus de magie, sans aucun doute.

Talent d'écrivain

Voilà, mère-grand! Vous ai-je convaincue??

Et vous, chers aminautes, qu'en pensez-vous?

Où réside le véritable talent d'un artiste? Dans ses idées ou dans leur réalisation?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marjolaine P. 22/05/2015 10:03

Je suis d'accord avec toi. J'ai tout un tas de mondes dans la tête et pas de mondes au sens personnes mais bien au sens univers. Des mondes donc, qui s'agitent, vivent leur vie. Et quand je regarde à l'intérieur de mon crâne, je les vois s'agiter, respirer, s'ébranler, se contracter, souffler, rire etc... je les vois, je les entends. Alors je me dis tous ces mondes prisonniers de ma tête, qui ne vivent que là, quel dommage ! Alors je veux leur offrir le soleil, la lumière, qu'ils puissent s'épanouir autre part et pour d'autres. Pour cela, la seule façon, c'est d'écrire. Quand j'écris, j'ouvre deux portes : j'ouvre la porte du monde réel à mes personnages et j'ouvre la porte de mes mondes aux gens. Les uns les autres peuvent se rencontrer, disserter, s'aimer, se haïr et finalement, vivre.

Rebecca G. 22/05/2015 10:12

Tout à fait. je ressens la même chose ! :)
bises

écureuil bleu 17/05/2015 11:42

Je dirai un peu dans les deux même si je partage ce que tu dis. Mais c'est le livre qui peut devenir un trésor, et non l'argent qu'il rapporte. Il y a des livres qui sont des oeuvres d'art, de vrais bijoux que l'on déguste et que l'on peut relire sans le lasser.

Rebecca G. 17/05/2015 13:48

Oui, d'accord avec toi... Pour moi, les livres de S. King font partie de cette catégorie: je les lis et les relis sans jamais me lasser...

realkiller 13/05/2015 00:40

Bizarrement ça me fait penser à un film que tu a certainement vu "Le cercle des poétes disparus" Au diable les concepts prédéfini et place à l'imagination, avec ou sans fautes :-)

Marjolaine P. 22/05/2015 19:48

Robin Williams, quel Grand Poète. Quand ils ont annoncé sa mort, qu'ils ont dit que c'était un suicide, je ne pouvais pas le croire. Chacun de ses films était un poème, une œuvre d'art. Quant au Cercle des poètes disparus, quelle merveille. Je n’oublierai jamais "La chatte a quate papattes" lol. Brillant, drôle, sublime (je parle du film bien sûre pas de la chatte aux 4 papattes). J'aimais tellement cet acteur que je l'ai cité dans les remerciements de mon recueil de poèmes paru au mois d'avril.

Rebecca G. 13/05/2015 01:07

Ahhhh, l'un de mes films cultes!!! Une vraie merveille... (Honorée de la comparaison...! Et plutôt triste que Robin Williams nous ait quittés, c'était un acteur que j'aimais beaucoup)
Oui, mais le seul petit souci, c'est que les éditeurs, eux, en ont pas mal, des concepts prédéfinis...;) et ils n'aiment pas beaucoup les fautes... :(

flipperine 12/05/2015 16:26

je partage ton opinion il faut que l'inspiration soit au rendez-vous

Rebecca G. 12/05/2015 17:18

Oui, pourvu que ça dure...!
Merci de ta visite et de ton commentaire, ils me font bien plaisir! Bises.

jill bill 11/05/2015 07:30

Bonjour Rebecca... perso trouver les mots du début après selon ceci cela on choisit les autres et la meilleure façon d'écrire n'est-ce pas de mettre un mot devant l'autre et de recommencer comme la marche... ;-) et se faire plaisir d'abord ! Bon lundi tout court... JB

Rebecca G. 11/05/2015 10:50

Oui, je suis bien placée pour savoir qu'écrire nécessite un travail de longue haleine (corriger, supprimer ajouter, et réécrire, encore et encore, jusqu'à obtenir la version qui trouvera réellement grâce à nos yeux...), mais ceci est valable pour la MISE EN MOTS, justement... et c'est là, selon moi, tout le talent. Mais pour ce qui est de la trame, de l'intrigue, de l'histoire (comme vous voulez), il ne s'agit plus de talent. C'est indépendant de notre volonté, disons... C'est juste quelque chose qui vient comme ça!
Les tournures de phrase, les expressions, les images employées, c'est autre chose et c'est là tout le génie d'un écrivain! De ce côté là, j'ai toujours douté de mes capacités (sauf pour certains passages écrits de but en blanc, et sans corrections ultérieures), et je me suis toujours trouvée nulle par rapport aux GRANDS écrivains qui font mon admiration .... :(ais c'est quand même toujours un plaisir, comme tu dis :)
Bon lundi tout court à toi aussi, JB. Bises.

Bernieshoot 10/05/2015 15:27

totalement d'accord avec votre approche, écrire un livre ce n'est pas du tout une question de technique, les personnages prennent vie et parfois échappe à l'auteur, merci pour cette publication dans la communauté Livres Ô blogs

Rebecca G. 10/05/2015 17:55

De la technique, il en faut quand même un peu tout de même, sinon ça peut partir dans du n'importe quoi!
Mais pour la majorité du texte, effectivement, il nous vient "tout fait"...

Eglantine 10/05/2015 11:27

P.S comme je n'ai pas relu comme dab mon com avant de valider ...je te laisse corriger faute et mot bizarre peut etre !
bises

Rebecca G. 10/05/2015 11:55

Chère Eglantine, nous voilà donc d'accord! ;)
Ok, pour la maison, j'admets, je ne suis pas du genre à baisser les bras facilement... Mais pour le moment, la maison n'est pas inaugurée... (j'attends le gentil éditeur qui coupera le ruban...).
Bises
ps: moi aussi, j'adore te lire!! ;-) ... et tant pis pour les fautes (je ne peux pas les corriger), on s'en fiche!

Eglantine 10/05/2015 11:25

comme dirait mes petits enfants MDR ! mais qu'est ce que tu écris bien.!..je vais peut être t'étonner mais pour partie je suis d'accord avec toi , si, si ...l'inspiration vient on ne sait d'ou et partout, certains jours bénis des dieux tu commences à écrire et tout s'enchaîne et s'étonne ...c'est si évident que tu écris et tu ne te poses pas de question ...Mais dans cette échange de mail quand j'ai parlé de "construire" en fait en ce qui me concerne je suis comme le maçon qui met quelques briques, quelques moellons et qui avance ...et puis s'arrête...toi au pied du mur tu sais aller jusqu'au faite de la maison :-) le véritable talent d'un artiste ? idées ou réalisations ? les deux mon capitaine ! s'il n'y a pas d'idée ...le contenant est vide ...et si les idées sont mal exprimées ...elles ne laissent pas la place à l'imagination du lecteur ....Décidement j'adore vraiment te lire :-)

Rebecca G. 17/05/2015 21:23

Oui, Quichottine, on est bien d'accord, en ce qui concerne les petites proses de certaines dames, que l'on trouve sur certains blogs... ;)
Bises

Quichottine 17/05/2015 17:16

Eh bien... je crois que je dirai comme Eglantine qu'il faut les deux.

Et puis... il y a des écrivains qui publient de tout petits textes en prose qui sont de véritables chefs d'oeuvre... :)