Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Fil d'Argent (Rebecca G.)

Questions existentielles

3 Juin 2015 , Rédigé par Rebecca G. Publié dans #Etats d'âme

Questions existentielles

 Il existe une question que se posent toutes les mamans.

Une question qui ne laisse aucun répit.

Qui est source d’angoisse et de stress.

Une question qui revient régulièrement, chaque jour et chaque nuit.

Parfois même dès le réveil…

Une question qui pousse à une réflexion soutenue, à une méditation profonde et qui, souvent, oblige à faire preuve d’une ingéniosité extrême.

Certaines femmes, hyper organisées, parviennent à l’éviter plusieurs jours de suite, mais ne peuvent jamais y échapper tout à fait.

Questions existentielles

Cette question, par essence fondamentale, est la suivante :

 

 

« QU’EST-CE QUE JE VAIS BIEN POUVOIR LEUR (LUI) FAIRE À MANGER ?? »

Parallèlement, il existe une question que se posent tous les enfants.

Et plus particulièrement ceux que l'on nomme "les jeunes adultes".

 

Une question qui ne laisse aucun répit.

Qui est source d’angoisse et de stress.

Une question qui revient régulièrement, chaque jour et chaque nuit.

Parfois même dès le réveil…

Une question qui pousse à une attente insoutenable, à un désir profond et qui, souvent, oblige à faire preuve d’une patience extrême.

 

Certains enfants, hyper surprotégés, parviennent à l’éviter plusieurs heures de suite, mais ne peuvent jamais y échapper tout à fait.

 

Cette question, par essence fondamentale, est la suivante :

 

« QU’EST-CE QU’ON MANGE ?? »

 

 

 

Questions existentielles

Ce sont deux questions existentielles.

 

Des questions auxquelles il faut se résoudre à faire face, quoi qu’il advienne.

Pour ma part, j’essaye de ne pas trop y penser avant 9 ou 10 h du matin.

Passé ce moment de répit, elle (la question que toutes les mamans se posent…) commence à me tarauder

 

S’il se trouve, par le plus grand des bonheurs, que le congélateur soit plein de la veille, je suis à peu près rassurée.

 

Dans le cas contraire, je sens une petite poussée d’adrénaline qui fait battre mon cœur une demi mesure de plus. : il va falloir ressortir, affronter les rayons d’une mortelle monotonie, et se creuser la tête pour trouver ce qui pourrait trouver grâce…

 

Faire les courses, ce n’est pas de tout repos… !!

Questions existentielles

Pas le choix !

Je prends mon courage à deux mains et j’y vais.

 

Si je suis dans un bon jour, je prévois aussi pour le lendemain, voire le surlendemain !!

Sinon (ou bien si le temps me manque), je pense « dépannage-sauvetage » avant tout.

 

Le problème est ardu.

Si encore il suffisait d’acheter de quoi les régaler… !! Mais non, il faut, en plus, penser « é-qui-li-bré ».

Le mot qui tue : « diététique ». Et encore, je ne parle même pas du cas où l’un des membres de la famille a décidé de suivre un régime…

 

Ben oui, tout de même : je suis une mère responsable et attentive à la santé de ses ouailles… (Forcément, avec tout le bourrage de crâne que les médias nous imposent…)

 

Donc, il faut que ce soit à la fois BON et SAIN. Pas toujours facile à trouver…

J’arpente les rayons, le cœur bien vite rempli de désespoir.

Je sais d’avance ce qui m’attend…

La soupe à la grimace. Les airs contrits. Les soupirs résignés. Dans le meilleur des cas.

La grève de la faim, dans le pire.

 

Aucune pitié, je vous dis.

Bon, je passe à la caisse en espérant que cette fois ça va passer… (mais au fond, je n’y crois pas trop !)

Questions existentielles

Ça y est, bientôt 13h, l’heure fatidique approche.

J’ai fait ce que j’ai pu. De ce côté-là, j’ai la conscience tranquille !

 

Je vais chercher chouchou à la maternelle.

Le petit cœur a encore d’autres préoccupations plus importantes, à son âge…

« Tu sais pas quoi il s’est passé aujourd’hui… ??? » me dit-il en m'attrapant la main.

 

Ouf, j’ai le droit à un sursis...

 

Mais au moment où je gare la voiture, ou bien lorsque j’insère la clé dans la serrure, la question fatale arrive :

« Maman, qu’est-ce qu’on mange ? »

 

Ce qu’il y a de bien avec les enfants de 6 ans, c’est qu’ils font encore preuve de beaucoup d’imagination

Même dans le pire des cas, j’ai le choix des réponses :

- Des bébés pommes de terre ! (comprenez des haricots blancs)

- Des p’tites boules qui font paf-paf ! (comprenez des petits pois)

- Du « poulet pas d’pattes » – aussi appelé du poulet sans pattes (comprenez du poisson)

 

En général, je m’en sors assez bien à ce stade.

 

Si je sens poindre un certain scepticisme, je rajoute (et sans mauvaise conscience, en plus) :

« C’est super pour devenir GRAND et FORT comme papa… »

(Désolée, je ne me souviens plus de ce que je disais aux filles…)

 

Mais bientôt, c’est l’heure des plus grands… Je sens l’adrénaline remonter…

Questions existentielles

« QU’EST-CE QU’ON MANGE ??? »

 

La porte ne s’est même pas encore refermée.

Je n’ose pas répondre…

J’ai des sueurs froides.

 

De toute façon, on n’attend pas spécialement de réponse. On fonce droit à la cuisine, pour soulever les couvercles, ouvrir le four, reluquer, renifler

 

Voilà, ça y est, j’ai le droit à la grimace !

- Oh, non, pas du poisson !

- Quoi ? Encore des haricots ?

- Pourquoi toujours du riz ?

- J’aime pas les œufs…. !

Questions existentielles

Bon, il faut rester ZEN.

J’affiche mon petit sourire en coin façon « intouchable » ou bien, je fais les gros yeux façon « comment tu oses ? ».

 

- Oui, ben, c’est tout ce qu’il y a ! Et celui qui n’est pas content n’a qu’à changer de restaurant !

 

Généralement, ça règle la question.

Mon cœur se fend, mais je m’oblige à penser que oui, j’ai vraiment fait tout ce que j’ai pu…

À présent, je suis tranquille.

Enfin, jusqu’à ce soir !

 

Et chaque jour, ça recommence !

La vie est injuste, vous ne trouvez pas ?

Questions existentielles

Allez, demain, j’ai décidé, c’est jour de grâce :

je fais des PÂTES !! Ou bien des FRITES (au diable l’avarice !!)

 

Après tout, j’ai bien le droit de me faire des petits plaisirs… (je parle, bien entendu, des sourires bienheureux qui s’afficheront sur les visages) !

 

Reb.

Questions existentiellesQuestions existentielles

Et vous, comment réglez-vous ces questions existentielles ??

Questions existentielles

NOTA BENE: Ceci est de l'humour. N'allez surtout pas croire que mes enfants sont pourris-gâtés...! Non, non, non, la plupart du temps, ils mangent de tout, sans rechigner.

Enfin... presque "sans rechigner"...

Questions existentiellesQuestions existentiellesQuestions existentielles
Questions existentiellesQuestions existentielles
Questions existentiellesQuestions existentiellesQuestions existentielles

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Synapse 31/10/2015 20:02

Quand j'étais ado je me disais que quand j'aurai mon appart je mangerai ce que je voudrais et que ca serait le paradis. Total des courses, au bout d'un an j'avais, du cholesterol, triglycémies et je faisais de l'anémie ... Ca rends humble...lol....depuis je savoure les soupes, légumes etc ...

Sinon pourquoi ne pas mettre à contribution les enfants en établissant un menu. Bon au début vous allez manger des frites ou des pates tous les jours hein ! Mais après ils vont se lasser !!

Aujourd'hui je cuisine tout le dimanche et je congèle.

Rebecca G. 31/10/2015 21:03

:D Le menu des enfants? C'est une bonne idée... sauf que je suis au régime et l'une de mes filles également... Et je n'ai pas la force de faire deux menus (un seul me suffit, merci bien ^^). Alors j'essaye de faire plaisir à tout le monde... Bon, là aussi, depuis l'article, 'y a des progrès... Ils râlent moins je trouve... Pourvu que ça dure!! Bisous.

Quichottine 14/06/2015 14:40

Je ris...
La dernière en date de mon grand dadais de fils aîné :

"Qu'est-ce que tu nous as fait de bon à manger ?"
Je réponds, tranquillement, sans me méfier, après tout, il n'a qu'à regarder ou à sentir, ça sent bon, rien n'est brûlé, même si ça aurait pu. Ma réponse n'a rien résolu.

"Tu n'as pas entendu ? J'ai dit : qu'est-ce que tu as fait de bon à manger ?" Et ce "bon" devient majuscule, sans aucun doute. Il me renvoie à ma nullité de cuisinière...

Je n'ai rien fait de bon, de comparable à ce qui mijoterait chez lui, sans aucun doute...
J'ai juste fait avec ce qu'il y avait dans mon frigo, j'y ai mis toute ma tendresse, mon envie de faire plaisir.
Mais ça ne suffira pas... Sauf si...

Et là, un grand sourire illumine le visage de mon unique garçon : "t'en fais pas, Maman, je plaisantais. Tout sera parfait."

Rebecca G. 14/06/2015 15:02

Ah, quel blagueur !!! Heureusement que la fin (faim??) justifie les moyens... ;)
Bises!

vivi 09/06/2015 22:17

Je compatis ! Avec 4 enfants à la maison, c'est une question qui revient souvent... Enfin, revenait... car les 3 grands ont quitté le nid. Par contre, le week-end, c'est carton plein et il faut assurer question repas... En fait, je les soupçonne de revenir parfois pour se régaler de la bonne cuisine à maman... comme quoi on a bien fait de les obliger à manger des légumes et des trucs dont ils n'avaient pas forcément envie. A présent, ils en redemandent !
Bon courage :o)

Rebecca G. 09/06/2015 23:34

Bonsoir, Vivi! Bienvenue sur le blog ! Bon alors j'ai de l'espoir?? ouf!... ;) Merci de ton soutien! :D
A bientôt!

écureuil bleu 08/06/2015 20:02

Cette époque est loin derrière moi. Mes fils ont grandi et je vis seule : je mange ce dont j'ai envie. J'ai apprécié ton humour dans ce texte fort bien écrit.

Rebecca G. 08/06/2015 20:07

Oh, merciiii!! :) C'est très gentil à toi de me le dire, ça me fait rudement plaisir!! Au moins je ne suis pas toute seule à me marrer quand j'écris... lol !! Autant que les autres en profitent... ;) Oui, parfois, la solitude a des avantages... Au moins de ce côté, pas de prise de tête!! As-tu des petits-enfants?? Leur prépares-tu à manger parfois???

Miss Paumée 06/06/2015 21:22

Ah oui, c'est LA question, celle à laquelle il faut trouver une réponse différente presque tous les jours, sauf quand on réchauffe les restes (youpiiiii)

Rebecca G. 08/06/2015 23:04

Alors bienvenue dans la blogosphère! Moi aussi , j'ai commencé il n'y a pas très longtemps... Je vais aller voir ton blog... et je te dirai ;)
A plus...

Miss Paumée 08/06/2015 21:44

Hello, oui, moi aussi j'ai ouvert un blog, mais je débute tout juste.
Voici le lien http://tribulationsdunecinglee.over-blog.com
J'espère qu'il te plaira et te fera sourire comme j'ai pu le faire en lisant ton article :-)

Rebecca G. 08/06/2015 11:47

Lol ! Tu as raison, mais, étrangement, il n'y a que mon mari qui accepte de manger les restes... :( Les enfants font la grimace devant les restes... On se demande bien pourquoi..???????????
Merci d'être venue sur ce blog, je te souhaite la bienvenue! As-tu un blog, toi aussi ? Quelle est son adresse??? A bientôt! :)

flipperine 06/06/2015 11:54

c'est tjs une grande question de savoir ce que l'on va manger et faire

Rebecca G. 08/06/2015 11:42

Ahhh, ne m'en parle pas...!!! ;)
Bisous

Rafaël 05/06/2015 16:58

Bonjour,

Bravo. Rien de tel que d'user un ton humoristique pour décrire ces questions existentielles.

Avec mes petits-enfants, je me souviens que la purée de dinosaure (image Wikipédia à l'appui) a eu un énorme succès ;-)

Bisous

Rebecca G. 05/06/2015 18:04

Ravie de vous voir sur mon blog! :)
Ce qu'il y a de bien avec les enfants, c'est qu'ils nous aident à relativiser... Enfin, avec les miens, j'ai toujours usé d'une bonne dose d'humour.. et en général, ça marche! :) La purée de dinosaure..., je la note celle-là aussi, ça peut toujours servir!!
A bientôt (sur votre blog ou sur le mien... ) ;)

Puce 04/06/2015 18:42

Ahah énorme, c'est un véritable défi quotidien !
Si ça peut t'aider La fabrique a menu est révolutionnaire : http://www.mangerbouger.fr/bien-manger/la-fabrique-a-menus.html#menu
Des menus simples, équilibrés et généralement aimés de tous, pour toute la semaine :D

J'aime beaucoup ta façon d'écrire !!

Puce 04/06/2015 23:10

Si on peut s'aider, j'ai moins de bouches à nourrir mais je m'en serts régulièrement.
Oui bien sûr, j'irai voir d'ici ce week-end !

Rebecca G. 04/06/2015 22:23

Ah, merci du tuyau! J'irais voir. J'apprécie l'entre-aide féminine... lol !
Je suis très touchée par tes appréciations sur ma façon d'écrire... et j'aimerais bien avoir ton avis sur les extraits de mon roman que j'ai mis en ligne (Avis de lecteurs 1, 2 et 3). Si tu as le temps...
A bientôt! :)

Bernieshoot 04/06/2015 18:29

une vraie question !

Rebecca G. 04/06/2015 21:53

Pour les hommes, 'chais pas...!! Naaannnn, je plaisante! ;)

Al'Khan 04/06/2015 16:47

Ma mère avait trouvé la solution à ce problème, elle nous demandait le matin : Vous voulez manger quoi à midi ?

Et nous, pour bien l'aider, on lui répondait soit tous quelque chose de différent, soit : "Je sais pas, ce que tu veux !!!"

Et voilà :P

Rebecca G. 04/06/2015 17:32

MDR...! Dans ce cas évidemment... C'est pour cela que j'ai arrêté de demandé... Lol!
Bisous***
ps: ça me fait bien plaisir de te lire :) Merci de ta visite!

Lenaïg 04/06/2015 14:14

Bonjour Rebecca, qu'avec finesse et humour ces choses-là sont écrites ;))) ! Il s'agit bien de questions existentielles, je confirme ! Pour rendre moins rude ce parcours du combattant (je confirme encore), on peut éventuellement prendre exemple sur "La vie est un long fleuve tranquille" : le lundi, c'est ravioli ! Ou autre chose en fonction des goûts et des saisons, et ainsi de suite pour les autres jours de la semaine ... Cet agenda peut enlever une partie du poids ! Merci pour le délicieux moment de lecture doux amer ! Et merci d'être venue sur ma page, à bientôt !

Rebecca G. 04/06/2015 14:59

Pour dire la vérité, je triche assez souvent en instaurant malgré moi un planning hebdomadaire... Il y a une peu de répétitions, j'avoue... :/
Merci à toi pour cette visite! Ca fait toujours bien plaisir de voir de nouveaux arrivants...! ;)
Si tu as l'occasion, jette un coup d'œil sur les extraits de mon roman (avis de lecteurs 1, 2 et 3) et dis-moi ce que tu en penses: j'aime connaître le ressenti des lecteurs...
Merci pour tes appréciations sur mon petit topo de cuisinière...! :)

realkiller 04/06/2015 10:33

Bonjour, Je suis sûr que ta pensé à moi en écrivant ce sujet ^^
Oui je suis HYPER difficile à un point que je déteste la table, manger est synonyme de galère au point que je refuse toute invitation par gêne, par honte, à devoir rester assis et la peur de m'emmerder à devoir entendre des conneries. Une chance que dans les familles y'a des enfants qui me permet de pouvoir souffler en allant un peu jouer avec eux quand j'estime que c'est trop long d'attendre la suite et qu'en même temps je profite de cette présence pour sortir et fumer, je hais les repas.
Petit j'aimais pas grand chose, ma mère essayait quand même de faire ce qu'elle pouvait pour que j'ai le ventre plein, à cette question OUI je faisais parti d'un privilégier car souvent j'avais un menu rien que pour moi.
Ado la question ne se posais pratiquement pas, mon vieux voulait la viande à tout les repas et c'était pas pour me déplaire, 4 fois dans la semaine il y'avait des frites pour les autres jour elle demandait ce qu'on voulait comme accompagnement. Quand ils mangeaient des abats du style tripes, cervelle de veau ou autres... comme ils adoreraient ça ou du lapin ou un truc spéciale j'avais droit d'aller manger ailleurs et c'est ainsi que tout les mercredi midi on me donnait de l'argent pour aller aux crêpes.
Je peut dire que de ce côté là j'ai été plus que gâté
Je me souviens que ma mère souvent le dimanche soir ou quand elle n'avait pas eue le temps de faire les courses
Elle nous faisait de la bouillie d'avoine ou du chocolat chaud avec des tartines c'était vachement bon :-)

Mais c'est vrai que c'est la galère de savoir quoi manger
Aujourd'hui les rôles sont inversé et j'essaye de changer bien que pour moi je me fait plus qu'un repas par jour
A cause de mes horaires décalés souvent quand il est l'heure j'ai pas faim et manger me dégoute
Ma grand-mère disait en règle générale :
- Moi j'aime ce qui m'aime
Je suppose donc que personne ne doit m'aimer vu que j'aime pas grand chose ^^

Pour ce midi vu que je suis tombé hier sur une promo ça sera de la joue de lotte avec du riz
Mais la question se posera de quoi manger ce soir ?
Quelle idée de manger aussi comme si ils ne pouvaient pas inventer de petites pilules ^^
Bingo, ce soir vu le temps ça sera un petit barbecue, ouais pas bête ça
Profitons de ce soleil pour se soulager de cuisiner

Bonne Journée et Bon courage pour trouver ton menu

Rebecca G. 04/06/2015 11:02

Merci pour ce beau témoignage!
Si j'avais eu un enfant, j'imagine que j'aurais fait comme ta maman... Mais avec 6 (la 7eme étant mariée, c'est à son tour de galérer... ;) !), c'est mission impossible, parce que chacun a ses goûts!
Donc, c'est repas unique pour tous. Et ceux qui n'aiment pas se font... des tartines. Je ne fais pas la guerre pour les forcer à manger. Chacun est libre d'avoir faim...! ;)

Oui, le barbecue, c'est une super idée, mais c'est mon mari qui s'y colle pour le coup!! Aussi, on garde ça pour les vacances, en général.
Bonne journée, et que l'inspiration soit avec toi! lol!

Anna 04/06/2015 10:06

Oh mon dieu que de vérité dans ton article!
Mes enfants sont encore petits alors ça passe, ils ne râlent pas trop, et quand ma fille ne veut pas de haricot je lui propose des crottes de crocodiles à la place, et bizarrement elle préfère les haricots ;)

Rebecca G. 04/06/2015 11:05

Merci de ta visite, Anna! Soit la bienvenue! (si tu as le temps et si le cœur t'en dit, tu peux aller lire les extraits de mon roman - avis de lecteurs 1,2 et 3 - et me dire ce que tu en penses, ça me fera bien plaisir....)
Les crottes de crocodiles, c'est pas mal comme idée, il faudra que j'essaye avec chouchou...!! lol!
Bises!

jill bill 03/06/2015 17:40

Bonsoir Rebecca... Maman au foyer de trois enfants, hier, j'ai aimé être en cuisine, le W-E, comme ils étaient éloignés de la maison, ils mangeaient tous à la cantine, époux compris, en semaine, le soir on faisait à la bonne franquette, le W-E... ah le W-E, je mijotais... qu'on aimasse ou pas, faut pas les écouter disait ma mère ! Chacun a ses beurk et ses miam.... ;-) A présent que nous sommes plus que deux et époux à la retraite, cette question est là !!! Que vais-je faire... 7 jours sur 7.... ah hier c'était le bon temps, en semaine, seule, je me contentait de tout et de rien au frigo... ;-) Allez haut les coeurs maman... bon souper, bises de JB

Rebecca G. 03/06/2015 23:09

Oui, la cantine a du bon... pour les mamans !! ;)
Bises.

chez laramicelle 03/06/2015 17:35

^^ j'ai trois fils , maintenant adultes , et avec des allergies alimentaires ; au début on a passé des heures à chercher des produits sans lait de vache;
quant à la fameuse question, quand j'étais fatiguée je répondais: "tu verras"" ; et comme ils savaient que les jérémiades ne marchaient pas, je n'avais pas de remarques , sauf mon ainé qui avait horreur des concombres^^
mais ça va je m'en suis bien sortie ^^ je programmais une semaine à l'avance donc pas de crises existentielles le matin;
mais ........ je viens d'entendre la fameuse question de la part de mon mari, et oui à 59 ans il s'y met^^
bisous

Rebecca G. 03/06/2015 23:07

Oui, allergies au lait de vache, au gluten... Je n'ose même pas y penser !!!!! Ce doit être un vrai casse-tête... Moi aussi parfois, je réponds "tu verras"... Ou bien "une surprise!!!"... Bravo pour la semaine programmée, tu fais partie des femmes hyper organisées (je parie que tu travaillais à l'extérieur?) Nous autres, les femmes au foyer, c'est connu, on est toujours débordées... !!!!! ;)
Bises. Ahhhhh, si le mari s'y met... ^^

La Plume anonyme 03/06/2015 17:26

Tu m'as donné faim...
;)

Rebecca G. 03/06/2015 23:02

Ah, mince...!! ;)

Eglantine 03/06/2015 15:30

MDR ! et pourquoi crois tu que j'ai créé la communauté " qu'est ce qu'on mange aujourd'hui' ? pour aller piquer des idées chez les autres pardi ! non chez moi pas d'enfant en bas age...mais un mari qui comme moi cumule les années ...et figure toi qu'avant que mon café ne soit bu j'entends j'entends cette phrase qui me hérisse ! à croire qu'en vieillisant c'est comme pour les enfants une obsession .....courage contre vents et marées une maman arrive toujours à s'en sortir ! bisessss

Rebecca G. 03/06/2015 15:38

Ah ah ah ... Et moi qui croyait que ça s'arrangeait avec l'âge !!! ;)
Moi, mon mari, il est très raisonnable... Il me demande juste: "C'est prêt??" (question tout à fait légitime quand on a le ventre qui gargouille, mais qui n'en provoque pas moins du stress pour la maman...) :)
Bises*** J'irai faire un tour sur ton autre communauté... Mais en général, les idées recettes sur le net, je les garde pour les jours de fête... Je ne sais pas pourquoi... la peur de l'inconnu , sûrement...;)

Alice 03/06/2015 15:23

Tellement vrai ;)

Rebecca G. 03/06/2015 15:31

Ouais... c'est du vécu!! ;)
Bises (ta visite me fait bien plaisir, Alice...) *** A bientôt!