Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Fil d'Argent (Rebecca G.)

Maman s’en va…

31 Janvier 2016 , Rédigé par Rebecca G. Publié dans #Etats d'âme

Maman s’en va…

 

Elle est là, debout devant sa valise grande ouverte et à demi remplie, et soudain le doute la submerge.

Elle a beau penser à la vie qui l’attend, à la liberté – grisante et  enivrante – qui sera sienne, son cœur se serre.

C’était pourtant décidé. Elle avait déjà pesé le pour et le contre. Des années qu’elle attendait, qu’elle s’imaginait cet instant…

Des années de rêves éveillés, d’images évocatrices, de douces espérances.

Elle s’était finalement convaincue de la nécessité de ce départ. Pour son équilibre. Son bien-être. C’est important.

 

Mais tout de même, le doute la ronge insidieusement…

S’en sortiront-ils sans elle ?

Elle chasse rapidement cette idée. Ne pas y penser. Ne pas réfléchir. Faire vite. Sous peine de voir l’angoisse la submerger.

Elle attrape la pile suivante et la cale contre les autres. Allez, agir et ne pas penser. Ta décision est prise ma fille, il faut l’assumer !

Une paire de chaussettes par ici, le chargeur de son portable par là. Laisser assez de place pour la trousse de toilette.

Revoir la liste dans sa tête… Surtout ne rien oublier. Pas question de revenir chercher un truc, ce serait comme verser de l’acide sur une plaie.

 

Partir, sans un regard en arrière. Sans se retourner. Pour ne pas flancher.

 

Voilà, la valise est prête, elle est bouclée.

Il sera bientôt l’heure.

L’image du plus jeune revient la hanter, comme ça, sans prévenir. Il est à l’école. Lorsqu’il va rentrer, elle ne sera plus là.

Il demandera : « Où est maman ? »

Hier encore, à l’heure du coucher, il lui a dit d’une voix enflammée :

« Maman, je t’aiiiiiiiiiime !! Et t’es belle ! »

Si ça s’appelle pas remuer le couteau dans la plaie…

Elle l’entend de nouveau, comme s’il avait encore ses petits bras autour de mon cou.

Comment va-t-il survivre sans elle ?

Va-t-il pleurer, lorsqu’il comprendra qu’elle est loin… ?

 

Maman s’en va…

 

 

Arrêt sur image.

Ça y est, la panique me gagne.

 

- Yaëëëëëël !!!!!

-Quoiiii ???

- Viens voiiiir, s’il te plaiiiiit…

 

Ma fille arrive dans la chambre, avec une nonchalance déconcertante.

- Tu es sûre que ça va aller ? Tu vas y arriver avec les petits ?

- Ouais, t’inquiète !

- C’est bon, tu ne vas pas oublier d’aller chercher chouchou à 13h ?? Sois bien à l’heure pour qu’il ne t’attende pas…

- Oui, c’est bon, t’en fais pas. J’y serai.

- Et pour les repas ? Tu vas t’en sortir ? Tu te rappelles ce que tu dois faire ???

- Bien sûr.

- Attends, tu as bien le numéro de la pizzéria pour commander ?

- Heu… oui, tu l’as collé sur le frigo…

- Bon et tu sais comment on paye par Carte Bleue, oui ??

- Ouais…

Elle sourit.

- Hé, maman, ça va on se détend… !!

- Mais comment vous allez faire tous seuls ?? Tu vas t’en sortir, t’es sûre ?

- Maman, je te rappelle que j’ai presque 20 ans…

 

20 ans, déjà ??!! Oh là là, c’est pas possible… !! Mince, oui, un instant j’avais oublié….

Pour moi, elle restera toujours mon bébé adoré… Mais ça, je ne vais quand même pas le lui avouer.

 

- Bon, ok. Et pour les pâtes de demain…

Elle m’arrête d’un geste de la main :

- Maman ! C’est bon. JE GERE… !!!

- Ok. Ok. D’accord.

 

Ça y est, c’est bientôt l’heure du départ.

 

 

Maman s’en va…

 

- Bon, j’espère que j’ai rien oublié. Que j’ai pensé à tout.

Le sac de voyage attend dans l’entrée.

Les paniers à linge sont vidés (c’est un miracle !) et chacun devrait avoir suffisamment d’habits propres et frais pour faire face…

Les repas prévus, notés eux aussi – et dans l’ordre chronologique, pour que ce soit bien clair pour tout le monde– sur le frigo.

La sauce au poulet pour les pâtes est prête dans une barquette, y’a plus qu’à réchauffer aux micro-ondes.

L’aide-ménagère est réservée pour le lendemain.

Les allers-retours des petits pour l’école sont organisés.

 

Finalement, prendre du repos… ce n’est pas de tout repos !

 

Allez, allez.

Mon mari attend dans la voiture. La séparation est dure…

Un dernier petit bisou, un autre petit câlin. Il faut faire attention de ne pas exagérer… elle a presque 20 ans…

- Vous allez me manquer…

- Heu, maman, on se détend… Je te rappelle que vous revenez demain soir.

-… Attends ! Presque 48 h sans vous voiiiir !!!! (Bon ok, cette fois je force un peu la dose pour la faire rire, parce que tout de même, là, je suis super excitée à l’idée de cette escapade en amoureux !!!)

Elle rit de bonne grâce.

- Et maman…. Si tu pouvais éviter de nous appeler toutes les 5 minutes, comme la dernière fois…

Cette fois, c’est moi qui ris.

 

La voiture est déjà chargée. Je dévale les escaliers, le cœur léger. Je papillonne comme si j’avais moi aussi 20 ans ! Ça faisait longtemps… !!

Tout sourire, j’ouvre la portière du carrosse : me voilà Cendrillon (oh ! la vilaine comparaison… !!) allant au bal avec son Prince Charmant.

 

Je m’assoie côté passager et me tourne vers ma moitié que je sens un peu crispé:

- Allez, on se détend !!! Prêt pour presque 48 heures de foliiiiiiiiiiie ?????

 

Maman s’en va…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Samantha 13/12/2016 13:29

Partir en laissant ses enfants derrière, c’est vraiment difficile. En mai, je suis allée en Écosse avec mes deux amies. Pendant la préparation du voyage, tout se passait bien. J’avais même demandé un prêt vacances sur https://www.sofinco.fr/projet-credit/pret-vacances.htm pour tout payer sans avoir à trop serrer la ceinture… Je regardais les hôtels et les visites intéressantes à faire sur Internet, tout en étant très excitée. Je dois dire que je m’efforçais pendant tout ce temps à ne pas trop penser à mes bébés, mais le jour du départ était un arrache-cœur. Je n’ai pas arrêté de pleurer jusqu’à mon arrivée en Écosse.

Samantha 16/12/2016 05:08

Oui, c'est vrai que les miens sont très petits et je ne pouvais donc compter que sur mon mari pour veiller sur eux. Je sais qu'il en pris le plus grand soin, mais je suis restée très inquiète quand même, lol.

Rebecca G. 13/12/2016 21:13

Il faut dire que mes ainées sont grandes et assurent un max! Donc je n'étais quand même pas trop inquiète. ;) Mais j'imagine avec des bébés... ça doit être dur! En réalité, je me suis rarement séparée de mes enfants lorsqu'ils étaient petits... Mais bon, c'est vrai que parfois, faire un break, ça fait un bien fou!!! :D

Nadine 20/06/2016 19:49

Coucou Rebecca,
Ton texte fait du bien à lire, ça me fait tellement sourire! :D
J'arrive justement d'un voyage de 10 jours en Islande, et je me sentais teeeeeeeeeeeeeellement coupable de les laisser mes enfants derrière moi! Au SECOURSSSSSSSS ^^
Comme tu dis, partir en repos c'est pas de tout repos! hi hi hi
Bisous

Rebecca G. 20/06/2016 22:28

Wouaww, un voyage en Islande!!! Ca a dû être super!!! Qu'Est-ce qu'on peut être sentimentales, nous les mamans...!!! Ces gosses nous en font voir de toutes les couleurs, mais on les adore... C'est fou, non???!!! ;)

Miss Paumée 01/03/2016 00:03

Aïe aïe aïe... Trop drôle! Ils ont survécu les petits pioupious????

Rebecca G. 01/03/2016 18:07

Oh oui... on a bien survécu chacun de notre côté... lol! ;) Gros bisous.

Griboulette 11/02/2016 15:25

lol c'est carrément ça !!

Rebecca G. 11/02/2016 22:28

:D Bisous

écureuil bleu 09/02/2016 21:55

Une escapade en amoureux ça fait du bien.Et je suppose que tout s'est bien passé chez toi. Bisous

Rebecca G. 10/02/2016 11:37

Alors oui, ca fait super du bien... et oui tout s'est super bien passé à la maison!!! Bon, ils avaient quand même hâte que je rentre, car... il ne faut pas trop pousser non plus!!! ;) Bisous.

Marjolaine 04/02/2016 11:43

lol... J'espère au moins que ton mari a participé aux préparatifs ! Et comme Zoé que tu as bien profité. :-)

Rebecca G. 05/02/2016 11:04

Bien sûr, mon mari a participé en travaillant et en gagnant l'argent qui a permis de payer l'hôtel "Léonardo Palace"..!!!!! :D Et oui, on a super bien profité.... Qu'est-ce qu'on a rigolé, on est retourné 22ans en arrière, c'était trop chouette !!!!!!!!! :D

Zoé 03/02/2016 15:35

C'est mignon... On dirait ma maman ;) J'espère que tu en as bien profité! Gros bisous

Rebecca G. 03/02/2016 23:58

lol! Ouiiiii, on a grave profité!!! Je serais bien restée plus longtemps, finalement.. ;)

Melle Bulle 01/02/2016 22:13

You did it !!!!! Et pour que ce soit moins difficile la prochaine fois ... recommencez vite pour ne pas perdre l'habitude de ces 48h de folie !!!!!

Rebecca G. 02/02/2016 22:27

Yeees!! Moi, ben disons que je suis d'accord. Mais pour bien apprécier, il me semble, il faut que ça reste assez rare... Parce qu'il paraît qu'on s'habitue vite aux bonnes choses... ;) Bisous.

manou 01/02/2016 13:28

Super c'est tout à fait ça quand on est mère poule...mais un peu de détente parfois ça fait du bien surtout quand on part tranquille car c'est la famille qui s'occupe des plus jeunes...Un peu de temps pour le couple, c'est indispensable et ça permet parfois à la mère de couper le cordon ombilical :) Les enfants adorent être autonomes et nous montrer qu'ils peuvent se passer de nous car n'oublie pas que nous les avons mis au monde pour qu'ils se débrouillent un jour sans nous et qu'ils en soient fiers. Bises

Rebecca G. 02/02/2016 22:26

Bien entendu, Manou. J'ai de la chance d'avoir des grandes qui gèrent...! Franchement, je suis partie tranquille. C'était vraiment super! D'ailleurs, il faudra que l'on recommence l'année prochaine!! ;) Bisous.

Quichottine 01/02/2016 11:53

Bon anniversaire de mariage... :)
J'ai cru un moment que tu allais quitter ta famille et ton mari pour un nouveau départ... :)
Bravo pour ce récit.

Rebecca G. 02/02/2016 22:24

Mdrr... Merci Quichottine! :D Les quitter? Moi, JAMAIS!! Ils sont toute ma vie! <3 ;D

Anonyme 01/02/2016 07:16

Franchement, moi je trouve qu'il y a quelque chose de malsain à trop couver les enfants (surtout à ces âges là !) et puis, après tout, se retrouver sans toute la smala autour, c'est INDISPENSABLE pour le couple, ne serait-ce que pour prendre du recul, faire le point et se recentrer sur son rôle premier : celui d'une épouse !
A part ça, texte très bien écrit... pour décrire le calvaire d'une femme battue qui quitte le domicile conjugal en abandonnant lâchement ses ouailles !

Rebecca G. 02/02/2016 22:22

Bonjour, ô lecteur Anonyme!! :) Don't worry, be happy! Je ne suis pas une mère abusive, qu'on se le dise!! Ce texte est une article humoristique dans lequel je ridiculise mes petites angoisses de mère soucieuse de ses ouailles. Cela s'appelle de l'exagération. Et, comme toi, je dénonce les mères qui étouffent leurs enfants et les empêchent de vivre. Les miens, il me semble, sont heureux et épanouis. Et je suis sûre qu'ils sont même très fiers d'avoir une maman qui les aiment tellement... C'est pour cela qu'ils en rient avec moi! Quant au bien-être du couple, je suis TOUT A FAIT d'accord!! :D Cette escapade était l'occasion de fêter nos 22 ans de mariage: 22 ans de complicité et de bonheur, grâce à D.ieu. Comme le dit si bien ma fille: "il faut se DETENDRE...!!!" ;D

realkiller 01/02/2016 00:12

Bonsoir Rebecca
Je me rappel bien quand mes parents partaient pour le week-end ou la semaine
Pas de bouffe à faire j'étais constamment invité chez les voisins et j'avais l'embarras du choix ^^
Sauf une fois ou j'ai été forcé d'aller chez ma grand-mère et j'ai du prendre 3 Kg avec ses petits plats
T'inquiète pas pour tes enfants ils ne verront même pas le temps passer tellement ça défilera vite
Ca aussi c'est le rôle d'une mère de rendre ses enfants autonome
Passe Une excellente retraite en tête à tête et oubli tout le reste
L'ami d'une âme en détresse est le téléphone, pas de nouvelles bonne nouvelle
Amuse-toi et tes enfants apprécieront si cette liberté ne ressemblera pas à un interrogatoire
Passe Une Excellente Soirée

Rebecca G. 02/02/2016 22:14

Ne t'en fais pas, ce texte était largement exagéré, parce que j'aime bien me moquer de mes petites faiblesses... Mes enfants, je les adore et je me fais tout le temps du souci pour eux, mais je ne suis pas une mère encombrante et "dévorante"... Nous usons et abusons souvent de l'humour à la maison et les dialogues tels que ceux-ci entre mes enfants et moi sont souvent ironiques. Notre petit séjour s'est super bien passé, et les enfants en ont profité eux aussi! J'aimerais vraiment recommencé l'année prochaine, lol! Merci de ta visite.

realkiller 01/02/2016 00:14

J'oubliai également de te dire que moins tu les interrogera et plus ils en seront fier
Pourquoi ? A cause de la confiance tout simplement

Carole94p 31/01/2016 20:58

Profite bien ! :)
Bisous

Rebecca G. 02/02/2016 22:08

Merci Carole!! C'était vraiment super, le rêve! Ca fait du bien de temps en temps, il n'y a pas à dire! ;) Bisous.

Anna 31/01/2016 20:35

Wouah bluffant, j'ai cru que tu nous présentais un livre, et jusqu'à la photo je me disais Wouah c'est triste mais ça à l'air trop bien, faut que je l'achète ! Et hop changement de style dès la photo comme un de ces livres de fille léger et prenant. J'adore!
Tu es une vraie de vraie sont nuls ces éditeurs.
Bon 48h sans enfant, je te comprends c'est pas facile de les laisser, mm si peu de temps. Gros bisous ma Reb future grande auteur.

Rebecca G. 03/02/2016 23:57

:o) Merci Maelle.

Maëlle B. F. 03/02/2016 10:27

J'ai eu la même réaction ^^ Ah c'est un projet de nouveau livre ? C'est poignant..ah non maman part faire un weekend en amoureux lol et ça m'a fait penser à mes parents ! Maintenant que je suis moi même maman, je comprends tout à fait !!

Rebecca G. 02/02/2016 22:07

Ha ha, Anna, tu es trop gentille!! :D Avec les éditeurs, je n'ai pas encore dit mon dernier mot...;) Et oui, 48h, c'était TRES vite passé... Il faudra qu'on recommence l'année prochaine! :) Bisous

aimela 31/01/2016 20:16

Ouf ! Je suis rassurée, j'ai cru au début que tu quittais le domicile conjugal mais c'est une escapade amoureuse et là, j'en suis heureuse et oui, les enfants se débrouillent très bien sans les parents :) Bises

Rebecca G. 02/02/2016 22:06

lol. Oui, tout s'est parfaitement bien passé, évidemment. Et nous avons bien profité. C'était chouette!! ;) Bisous.

miette 31/01/2016 19:15

quand on a la chance d'avoir sa conjointe ou son conjoint -
il est 'essentiel de rompre avec la monotonie de chaque jour -
quelle chance de rester à deux longtemps
je n'avais que 49 ans quand mon cher mari a été enlevé à moi
à cause de la terrible maladie -
gros bisous à toi chère Rebecca

Rebecca G. 02/02/2016 22:05

C'est une épreuve à laquelle je ne veux même pas songer... Mon mari et mes enfants sont tout pour moi. Ce doit être vraiment terrible. Je t'embrasse bien fort et pardonne-moi si mon article t'a fait du mal en ravivant une douleur encore vive... :(

sandrine isac 31/01/2016 19:09

Profite bien Rebecca !
Gros bisous :)

Rebecca G. 02/02/2016 22:02

Ha ha , merci Sandrine! C'était un bel anniversaire de mariage (22ans). 'faudra qu'on remette ça l'année prochaine!! lol.

vivi 31/01/2016 19:07

Ha ha ha, on dirait moi !

Rebecca G. 02/02/2016 22:01

mdrr... je le savais qu'on se ressemblait...!! ;)

La Plume anonyme 31/01/2016 18:19

Vive les escapades! Je suis sure que tous s'est super bien passé! :))

Rebecca G. 02/02/2016 22:01

Ouaiiiiiiiis!! C'était super!!! Bon, un peu court, j'avoue, c'était comme un rêve...! Mais bon, ça fait un bien fou!! :D Gros bisous.

jill bill 31/01/2016 16:50

Il est bon de se retrouver en couple, seuls à deux, et donner à gérer aux aînés quand c'est possible la maisonnée... plus des bébés les grands chez vous, alors sans remord, on se fait la valise en amoureux, et suis certaine que les enfants ont adorés 48 heures sans papa/maman, non... ;-)

Rebecca G. 02/02/2016 22:00

Plus rien à ajouter après ces quelques mots... ;D

yael 31/01/2016 18:48

j'avoue que c'était pas mal du tout ;-)